Naissance du projet

Jacques Roussel, fils de Pierre Roussel (artiste peintre ayant œuvré au sein de la Comédie-Française au XXe siècle) et beau-fils d'Yvonne Gaudeau, souhaite rendre hommage à sa famille sur plusieurs années. Le centenaire de la naissance d'Yvonne Gaudeau, première femme Doyen de la Comédie-Française aura lieu en 2021. C'est en prévision de cet événement qu'avec la complicité de Nathalie Fintzel, auteure contemporain, il décide de rendre publiques les conférences de sa belle-mère. Celles-ci sont axées sur le métier de comédien et le Théâtre classique. Nathalie Fintzel adapte sous forme de "seule en scène" ces textes datant de 1975 et 1976. Elle rencontre par la suite Amandine de Boisgisson, metteure en scène et directrice artistique de La Loutre Cie, qui accepte avec enthousiasme ce projet exigeant.

Synopsis

Avec une proximité étonnante, une maîtrise de son sujet et un humour en filigrane, Yvonne Gaudeau livre un précieux témoignage sur le métier de comédienne, ainsi que sur les personnages du Répertoire qu'elle affectionne particulièrement. De la double vie intérieure sur laquelle se concentre le comédien pour apprivoiser son personnage, à l'instant qui précède l'entrée sur scène, elle nous fait voyager à travers la mystique du Théâtre. Elle confie, entre autres,  au public, cette étape délicate de la quarantaine où la comédienne qui aime jouer pour être une autre, doit apprendre à jouer pour être mieux elle-même.

Intention de mise en scène

Comment transformer une conférence en spectacle théâtral ? Tout simplement en s'appuyant sur la personnalité de celui ou celle qui l'effectue. Malice, nostalgie, passion, générosité et pudeur émanent du texte... Le savoureux "Parfum d'Yvonne". J'ai fait la connaissance de l'auteure par ses écrits, ses interviews, ses rôles, et les souvenirs de ceux qui ont eu la chance de la côtoyer. Il s'agit donc de mettre en lumière la "femme" Yvonne Gaudeau nous racontant l'Yvonne Gaudeau "comédienne". Charles Dullin pensait le métier de Théâtre comme celui d'un artisan. C'est dans la continuité de son maître qu'Yvonne nous ouvre les portes de ce grand "atelier" que constitue le Théâtre. Lors de ce voyage interactif, les personnages de Molière, les metteurs en scène, les partenaires de jeu prennent vie sous les yeux des spectateurs. Isabelle Jeanbrau interprète Yvonne Gaudeau, mais plus encore ... L'aspect transgénérationnel est le leitmotiv du spectacle. Que l'on soit comédienne en 1975 ou en 2018, que l'on aborde un répertoire classique ou contemporain, l'exigence et la passion du métier sont les mêmes.
J'ai choisi de placer le récit dans la loge de la Comédie-Française. Yvonne Gaudeau disait de ce lieu qu'il était "un asile, un oratoire où l'on ne pense plus qu'au Théâtre, où la fiction l'emporte sur les contingences de la vie journalière devenues absurdes." C'est dans ce lieu intime que le voyage vers les abstractions commence.

© 2017 par La Loutre Cie. Créé avec Wix.com

  • w-facebook
  • Twitter Clean
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now